suite (31)

Qui peut dire qu'il n'a jamais rêvé de s'appliquer les bonnes résolutions ?

Le passage à une nouvelle année évoque en nous l'idée d'un renouveau possible. Il n'est donc pas rare que, dès janvier, les engagements envers soi-même fleurissent. Envie de changement, envie d'améliorer son quotidien, son mode de vie, ses habitudes, son comportement etc.

Mais pourquoi ces engagements devraient-ils rester vains, à l'état d'embryons ou de germes ? Pourquoi ne pas leur donner vie ? Comment faire pour que nos résolutions de début d'année deviennent "réalités" ?
Quelle est la meilleure astuce pour s'appliquer les bonnes résolutions ?

 

D'abord, j'imagine que je détiens une baguette magique me permettant de changer ce que je veux dans ma vie. Mais ce pouvoir n'a qu'une durée limitée dans le temps : en 2015, il sera trop tard pour changer quoi que ce soit. Alors je ne perds pas de temps. Je me mets, dans la seconde qui suit, au travail. 5, 4, 3, 2, 1… Go!

Seconde étape : je définis et priorise mes résolutions.
Et oui. S'appliquer de bonnes résolutions passe nécessairement par un questionnement sur soi. Il ne s'agit pas d'énumérer un catalogue de qualificatifs "positifs", "à la mode", "qui font bon genre"… S'appliquer de bonnes résolutions ne passe pas, non plus, par un copier-coller. Non, Non. Les bonnes résolutions se trouvent dans les réponses aux questions que l'on se pose à soi-même soit : quels sont les changements à opérer dans ma vie ? Comment être "plus sereine", "moins speed",  "moins perfectionniste" ou plus plus plus… (A vous de compléter selon vos envies, du moment que les substantifs et qualificatifs employés vous apportent un peu plus de bien-être chaque jour !)
Grâce à un brainstorming (je liste ce qui me vient à l'esprit sans limites), j'énumère ainsi toutes mes envies et je les classe par ordre décroissant.

Exemple 1 : "vivre davantage dans l'instant présent", "être encore plus sûre de moi", "s'octroyer encore plus de temps pour les autres et pour soi", "apprendre à jouer de la guitare"…

En reprenant toutes ces résolutions, je regroupe les mots, qualificatifs ayant une signification proche et je les regroupe sous un même nom ou une même expression.  Voilà. Je touche au but. J'ai déterminé MON OBJECTIF DE L'ANNEE !  (Vous noterez : il s'agit d'un seul et même objectif : celui qui me donnera le cap à suivre chaque jour. Un, c'est bien. Cela permet de ne jamais l'oublier ou presque !).
Exemple 1 : toutes les résolutions citées précédemment visent un seul et même objectif : gagner davantage en sérénité.
Me voilà désormais armée d'un objectif décliné en résolutions (je n'ai retenu que les mots ou qualificatifs ayant une signification proche de cet objectif) !

Exemple 1 :
Objectif :
"gagner davantage en sérénité"
               Résolutions (ou "Comment atteindre cet objectif ?") :
-résolution 1 : "en vivant davantage dans l'instant présent"
-résolution 2 : "en étant encore plus sûre de moi"
-résolution 3 : "en s'octroyant davantage de temps pour les autres et pour soi".

Pour rendre plus concret à mes yeux cet objectif, je me projette et j'imagine qu'un an s'est écoulé et que j'ai atteint mon but. Je perçois alors déjà les effets positifs sur moi-même, sur mes proches, ma famille, mes collègues. Quel bonheur ! 
Attention. Le travail n'est pas fini. Il ne fait que commencer ! Maintenant que je suis motivée (à blocs !), je reprends la liste de mes résolutions arrêtées précédemment et je me demande comment les atteindre. Quels sont les petits actes du quotidien qui me permettraient d'atteindre chacune d'elles ?  

Exemple 1 :
Objectif :
"gagner davantage en sérénité"
              Résolution 1 : "en vivant davantage dans l'instant présent"
-Action 1 : remplacer l'émission télévisée du soir par 20 minutes de "méditation" (musique douce, éclairage adapté, mouvements de stretching ou yoga, je libère mes pensée…) ou par de la lecture ;
-Action 2 : je limite ma liste de choses à faire pour le week-end à 3 (et pas à une feuille entière !)…
Idem pour la résolution 2.
Je prends ainsi conscience des efforts personnels à faire pour atteindre chacune de ces résolutions.

Voilà. C'est bien joli. Mais la nature humaine se laisse bien souvent distraire et oublie le cap fixé. Alors pour éviter l'écueil, il faut de la persévérance. Oui, me direz-vous. Mais celle-ci n'est pas innée !! Il me faut des piqûres de rappel régulières :
-que je me fabrique : sur mon agenda, sur des post-it disséminés dans toute la maison (et tant pis pour la déco !) ; par des alertes, créées sur mon mobile (c'est plus fun !) ; par des activités culturelles (en écrivant mes états d'âme dans un journal intime - Quels sont les efforts supplémentaires à faire ? Qu'est-ce que je ressens ? etc- ; en regardant un film illustrant le mieux le cap fixé …) ou sportives (en courant, en se dépassant tout en pensant à son objectif)…
Autre idée originale : j'installe un jeu de fléchette avec, comme cible, au centre, mon objectif écrit en gros. Chaque matin, je me lève et je tire trois flèches sur la cible en essayant de m'y rapprocher au plus près. Cela me permet de me concentrer de nouveau sur le cap fixé.
-que mon entourage (proches, famille, collègues…) ne manque pas de me rappeler.

 

Bien sûr, ces piqûres de rappel ne sont rien sans des témoignages MASSIFS d'encouragement de la part de son entourage ou bien de soi-même. Donc ne pas hésiter à se "congratuler", à pousser un grand "YYYYYYYYYYEEEEEESSSS!!!" de soulagement. Chaque petite avancée doit être l'occasion de se féliciter, de s'encourager et de se motiver de nouveau pour atteindre l'objectif de départ.  Je fête la nouvelle avec des proches. Je crie ma joie sur mon blog. Je réalise une peinture qui exprime tout ce que je ressens (une résolution et son adoption sont parfois bien abstraites, trop abstraites, il faut les rendre concrètes aux yeux de tous)…

 
Voilà. Cette fois-ci nous y sommes. Arrive la fin décembre, et le verdict tombe : ai-je atteint les bonnes résolutions fixées ?  

La réponse pourrait être facile et tentante. Mais attention. Je ne suis pas seule juge.

Il me faut  effectuer un petit test auprès de mon entourage : est-ce que quelque chose a changé chez moi cette année ? Quoi ?

Et, si tout est positif, je fais un truc de fou, un truc de ouf pour crier ma fierté !

Sinon… Je me laisse une année supplémentaire (tout n'est pas perdu !) ou bien… je considère que mon entourage est simplement "miro" ! (LOL!)

 

Et vous, quelle est votre méthode ? Quels sont vos engagements pour 2014 ?
Laissez un commentaire ou bien contactez -moi.

 

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer  vos bonnes résolutions” sur le blog Des Livres Pour Changer de Vie. J’apprécie beaucoup ce blog, et en fait mon article préféré est Comment créer son entreprise en 7 étapes). Cliquez ici pour voter pour mon article si vous l’aimez !.
Lire la suite: http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/evenement-interblogueurs-votre-meilleure-astuce-pour-vous-tenir-a-vos-bonnes-resolutions/#ixzz2rdi5yFTl
Follow us: @OlivierRoland on Twitter